• ROCADE DE RODEZ: ACTION PLUTÔT QUE DIVISION !

    Ainsi, il nous faudrait choisir entre un "rassembleur accusé de démagogie" et un "indigné accusé de division" !

    Par voie de presse messieurs Luche et Teyssedre, s'envoient quelques politesses au sujet de la rocade de Rodez.

     

    Mais au fond où est la différence entre eux, sur ce sujet précisément ?

     

    Il ne faut pas la chercher sur le plan "technique", car tous les deux défendent l'idée de passer les ronds-points de la rocade en dénivellé. Au final, nous aurions une quasi autoroute urbaine traversant la ville et l'agglomération, le long de zones d'habitation à Rodez, comme à Onet. Autoroute reliée à terme à l'A75 et allant vers Toulouse.

    Tout le monde sait que le trafic sera alors accru. Ainsi, nous irons inexorablement vers une dégradation de la qualité de l'air alors même que la situation est déjà préoccupante le long de la rocade (voir à ce sujet le rapport 2010 de l'Oramip). Si c'est le projet de qualité de vie que le Maire de Rodez ou le Président du Conseil Général veulent défendre pour l'avenir, ce n'est pas en tout cas celui des écologistes ruthénois !

    D'accord sur la solution technique, la différence entre les deux hommes provient en fait de savoir qui va payer ce projet routier ! Il ne s'agit pas d'une paille, puisqu'il faudrait trouver 50 millions d'euros (avec le barreau de Saint Mayme). D'où l'idée de Mr Luche d'associer l'Agglomération du Grand Rodez dans l'aventure, ce qui rend furieux Mr Teyssedre…

     

    Pour nous écologistes, la solution est ailleurs. En effet, l'essentiel du trafic généré sur la rocade provient des déplacements domicile-travail à des heures particulières, dites "de pointe". 

    Comme dans d'autres départements, notre réponse à ce problème d'engorgement est :

     1>de mettre en place des liaisons "bus express" aux heures de pointe entre Rodez et les différentes villes alentours;

     2>de développer/soutenir le covoiturage.

    Rien de tout cela n'est à l'œuvre du coté de notre Conseil Général….

     

    Un autre exemple révélateur: cela fait bientôt deux ans que le dossier technique d'un parking-relais à l'entrée de Rodez (captant le trafic des routes de Villefranche et Decazeville) est prêt. La réalisation est bloquée en mairie ruthénoise, alors même que la future ligne de bus cadencée est prévue pour passer à coté,  dans quelques mois!!

     

    Stoppons donc ces chamailleries médiatiques ; place à l'action, avec des solutions réalisables dès à présent !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :