• La force de l'exemple.

    "Montrez nous l'exemple plutôt que de nous dire qu'il faut trier plus et mieux!". Voila une remarque frappée du bon sens, une volée de bois vert (évidemment !) que j'ai reçue lors d'une réunion sur le tri des déchets. Et la personne d'évoquer certaines rues de Rodez régulièrement encombrées de poubelles noires éventrées ...

     
    Je prends donc l'engagement d'aborder cela à la prochaine réunion de l'ensemble des élus municipaux de Rodez. 

     
    Par ailleurs, je n'ai pas pour habitude de me défiler mais je me dois d'être transparent et d'expliquer les "subtilités" actuelles qui régissent les rapports entre l'Agglomération du Grand Rodez et la Ville de Rodez. L'Agglo a pour compétence de ramasser les sacs noirs et jaunes, déposés aux heures de collecte prévues et selon un calendrier de collecte prévu. "Avoir compétence" signifie avoir obligation de faire, avec des moyens humains et financiers spécifiques. Cette compétence a été donnée à l'Agglo en Avril 2004 quand les 8 communes ont décidé de ne plus le faire par elles-mêmes mais de mutualiser leurs efforts. L'Agglo a donc obligation de le faire pour les particuliers. Pour les professionnels (commerçants, artisans) qui travaillent à proximité des habitations, elle peut le faire aussi dans la mesure où leurs déchets sont "assimilables" aux déchets des particuliers. L'Agglo assure ce travail tous les jours en centre ville de Rodez et deux à trois fois par semaine sur les autres portions du territoire des 8 communes: un service de 35 personnes y pourvoit et j'en assume la responsabilité politique.

    Les sacs noirs ou jaunes qui peuvent trainer la journée sur les trottoirs ont été déposés en dehors des jours et des heures prévues par le règlement de collecte de l'Agglo. Il en va de même des déchets encombrants (matelas, poussettes,...) déposés près des colonnes de récupération du verre ou du papier. Ces déchets sont collectés et gérés par le service "propreté" de la ville de Rodez: ils ne relèvent pas de la compétence de l'Agglo ! Voilà la situation actuelle héritée de 2004.

     

    N'importe qui, normalement constitué, me dira: "Pourquoi la Ville de Rodez et l'Agglo du Grand Rodez ne s'entendent ils pas pour solutionner ce problème ?".

    C'est effectivement ce que j'ai proposé (à ce jour sans succès). Ma proposition est simple: la mairie de Rodez donne la compétence "propreté" à l'Agglo pour que cette dernière soit autorisée à assurer la prestation de "A à Z". 

    De la même manière, lorsque des personnes refusent, malgré les multiples explications données par les "ambassadeurs de tri", de se conformer aux jours et heures de collecte, leurs comportements relèvent alors de la sanction: la loi appelle cela le pouvoir de police du maire, c'est à dire faire respecter la salubrité et la propreté sur le domaine public. Malheureusement, à Rodez, ce pouvoir de police n'est pas assumé et les incivilités continuent .... sans être sanctionnées! Là aussi, je demande que le maire ne s'oppose pas au transfert de son pouvoir de police vers le président de l'Agglo.

     
    Ma démarche constante est de faciliter la vie quotidienne et de rendre les enjeux compréhensibles. J'essaye de convaincre mes collègues élus de Rodez de donner à l'Agglo la compétence de "A à Z" concernant la gestion des déchets et la propreté qui va avec. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :