• L'heure des bilans….

    Chaque nouvelle année est l'occasion de regarder dans le rétroviseur et de faire le point!

     

    D'abord, j'ai décider de faire mon bilan carbone. Jusque là, rien d'étonnant pour un écolo sensible aux enjeux du changement climatique. Il s'agit d'estimer au plus juste la consommation de gaz à effet de serre (GES) exprimée en kilogramme d'équivalent gaz carbonique.

     

    Je conseille d'aller sur le site du "bilan carbone personnel" qui permet simplement et rapidement (20mn env) d'avoir un résultat fiable. Il faut se munir d'une facture annuelle de gaz, d'électricité ou de fioul afin d'avoir des chiffres objectifs. Ensuite il suffira de répondre aux questions concernant quatre domaines différents: le logement, les déplacements, l'alimentation et la consommation/loisirs.

     

    En ce qui me concerne, la quantité totale de gaz à effet de serre rejetés en 2012 dans l'atmosphère afin de satisfaire mes consommations personnelles associées à mon mode de vie s'élève à : 766 kilogrammes équivalent carbone.

    Ceci ne prend pas en compte les émissions engendrées par mon activité professionnelle.

    Mes émissions se répartissent comme suit:

    Logement= 361,7kg eq. CO2

    Transports= 2,7kg eq. CO2

    Alimentation= 96,0kg eq. CO2

    Consommation= 305,1kg eq. CO2

    Le fait de me chauffer au gaz et au bois, d'utiliser le vélo (même électrique) et les bus pour mes déplacements quotidiens m'a permis de faire baisser, en 2012, mes émissions de CO2… Mon chantier pour 2013 ? Finir d'isoler mon logement …

    Enfin, voici un état financier lié à mon activité d'élu.

    Je suis indemnisé pour mes responsabilités de vice-président de l'Agglomération du Grand Rodez et de vice-président du Sydom. A ces titres, j'ai reçu mensuellement 1360€ et 319€. 

    Cela peut paraître beaucoup mais je ne trouve pas: cela rémunère le véritable travail que je fais au service de l'Agglomération, du Sydom mais aussi de la Ville de Rodez. Ces sommes me permettent surtout de compenser la perte de salaire dûe à mon travail à mi-temps, depuis que j'ai été élu. En effet, j'ai fait le choix de réduire mon activité salariée à Bosch afin de disposer de temps pour exercer le mandat qui m'a été confié par les électeurs en 2008 !

    J'utilise aussi ces indemnités pour soutenir financièrement le parti Europe-Ecologie-Les Verts et pour mon activité d'élu (repas, abonnement téléphonique, revues, …). Je précise qu'étant indemnisé, je ne demande pas de remboursement de mes frais de repas ou d'hébergement lors des formations auxquelles je participe. 

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :