• Fermeture de l'école F. Fabié

    Intervention de Claudine Bonhomme au conseil municipal du 09/04

          Cette délibération nous propose non pas un transfert mais la fermeture de l'école F. Fabié puisque les élèves se répartiront sur les deux écoles citées dans la délibération mais aussi sur bien d'autres écoles. S'il s'agissait de transfert, ce serait tous les enseignants et tous les élèves qui se déplaceraient dans les mêmes locaux .
        La priorité de l'équipe municipale donnée à l'éducation risque fort d'être ternie par cette fermeture qui peut être évitée.

    Le groupe des élus Verts ne peut pas assumer cette proposition qui s'avère:
        - une décision contraire à l'accord électoral passé entre les différents partis politiques en début de mandat qui prévoyait la  réhabilitation des trois écoles St Félix ,Calcomier, F Fabié.
        - une décision qui a été prise en l'absence d'organisation d'une conférence des écoles inscrite elle aussi  dans l'accord et qui aurait permis à l'ensemble des acteurs de l'éducation de travailler sur l'avenir des écoles de Rodez mais aussi de la communauté d'agglomération.
        - une décision qui a été prise en l'absence de travail en amont entre conseillers municipaux et que nous avons apprise par la presse.
        - une décision contraire aux déclarations de M le Maire qui rappelait que notre équipe était favorable aux petites écoles de quartier (de 100 à 150 enfants ) plus propices au travail de qualité.
        - une décision qui est dans la continuité du choix initié par Marc Censi de ne point réhabiliter cette école pour pouvoir la fermer quand on l'estimerait trop vétuste.

        M le Maire vous allez nous dire que le nombre d'élèves dans cette école diminuait chaque année ; pourtant il est resté stable ces dix dernières années malgré l'absence de rénovation de l'école et encore en septembre il y avait 106 élèves sans compter les enfants de CLIS.
    Ce que la population de Rodez n'a pas vu et que vous n'avez pas vu c'est que cette ancienne Ecole d'Application de l'Ecole Normale s'est transformée tout naturellement en école de quartier.
        M le Maire vous nous dites que les frais de fonctionnement de cette école sont gigantesques  mais il n'a pas été recherché comment, dans ces trois bâtiments, il serait possible de se réorganiser pour dépenser moins.
        M le Maire vous justifiez cette fermeture par la préservation de l'environnement du fait d'une consommation énergétique excessive mais allez vous fermer pour autant  la mairie  qui dépense 349 KW/H m2/an ?
        M le Maire vous nous dites que l 'école Fabié est vétuste et dangereuse pour les enfants  mais au dernier conseil d'école de l'école Cambon la représentante de la mairie s'est alarmée à propos des nuisances causées par l'antenne relais de la CCI (mesures de 2009)
        M le Maire vous nous dites qu'il n'est pas possible de faire faire des travaux dans ces locaux qui n'appartiennent pas à la ville mais vous n'avez pas cherché à renouveler la convention avec le Conseil Général alors que vous avez là un terrain gratuit et extraordinaire sur le coté Sud Est du centre ville.
        M le Maire vous nous dites qu'il est impossible d'effectuer des travaux par tranche dans cette école; confiez ce projet de réhabilitation à un bon architecte et vous verrez qu'il n' y a plus d'impossibilité! 
        M le Maire vous nous dites que les écoles Cambon et Foch vont accueillir sans difficulté les élèves de F Fabié mais ce déplacement d'élèves va créer une augmentation du nombre d'enfants par classe qui va surement convenir au ministère de l'Éducation Nationale (moins de poste d'enseignants) mais sans doute beaucoup moins aux parents et aux enseignants et par la même aux enfants.

        Nous refusons la fermeture d'une véritable école de quartier alors que sur les dix écoles de la ville seulement 5 sont véritablement des écoles de quartier ( Flaugergues, St Félix, Ramadier, Gourgan et F Fabié).  En effet, ces écoles ont un recrutement à plus de 80% d'enfants du quartier.
        C'est bien de prévoir une école à Bourran pour des élèves qui arriveront dans quelques années  mais préoccupons nous d'abord de ceux qui sont bel et bien là et qui habitent la ville: ceux de Fabié .
    Ces enfants vont à l'école à pieds et de façon autonome, par quel moyen de transport iront-ils vers les autres écoles? En voiture?
     
        Dans ce dossier notre désaccord porte essentiellement sur le devenir de l'école F Fabié mais aussi sur le processus de prise de décisions au sein de cette municipalité. 
    Nous tenons à réaffirmer l'importance du débat démocratique en interne et de la  participation des citoyens par rapport aux décisions municipales seule condition pour se les approprier.
        Une conférence des écoles de Rodez va enfin avoir lieu mais quelle pertinence aura-t-elle si nous votons cette délibération qui bloque à tout jamais le sort de l'école Fabié.
        C'est pourquoi nous vous demandons encore une fois de sursoir à cette décision en attendant les conclusions de la conférence de écoles et de débuter concrètement les négociations de convention avec le conseil général sur la base d'un véritable projet  chiffré de réhabilitation.

        M le Maire vous comprendrez que, pour toutes ces raisons autant sur le fond que sur la forme je vote contre cette délibération .

    ____________________________

    J'avais donné ma procuration à Claudine Bonhomme, étant absent ce jour là !
    ____________________________

    Retrouver mon billet à propos de la pétition de la FCPE concernant le démantèlement du service public d'éducation


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :